notablog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - quality

Fil des billets

mercredi 16 septembre 2009

Désirs Web 0.1

Oui, je sais, je suis pas la première et je serai sans doute pas la dernière à écrire sur le nouveau (j'ai du mal à écrire nouveau en fait...) site de Ségolène Royal, Désirs d'avenir. Non, sérieusement. Je l'ai découvert grâce à @julien_f qui le donnait comme exemple de ce qu'il ne fallait pas faire et je ne peux pas m'empêcher de commenter. Désolée.

Je vous passe les erreurs 500 dont le site souffre depuis deux jours (pages accessibles environ une fois sur 10) et me concentre sur les raisons pour lesquelles je pense que ce site est une monstruosité.

Un site beau ?

Bien sûr, la beauté est subjective, mais franchement, ce site ressemble à ceux que je faisais quand j'ai commencé à utiliser Dreamweaver et que je ne savais même pas ce qu'était un style CSS. Je ne suis franchement pas une foudre en terme de design, mais Désirs d'avenir ressemble à un site des années 90, avec des ombres portées à deux francs cinquante (ouais, même pas dignes d'être passé à l'euro). Je trouve le design bâclé et sans originalité aucune. Sans compter que le fond utilisé est un fond tiré d'une banque de données de fonds d'écran pour Windows Vista (je suis d'ailleurs curieuse de savoir dans quelle mesure ce fond est libre pour une utilisation telle que celle-là). Bref, je trouve ça vraiment très moche. Mais bon, passons, des goûts et des couleurs, on ne discute pas. desirdavenirs01.png

Un site accessible et conforme aux standards ?

Plus important que le look, pour moi, est l'accessibilité. La page d'accueil est faite toute en flash. Pas un flash nouvelle formule (ça fait longtemps que j'ai pas touché à flash, mais je sais qu'on peut maintenant faire des sites en flash dont le texte est "copier/collable" par exemple), plutôt un flash des débuts. A mon avis, la page d'accueil a été faite avec un flash 5 trouvé dans le DVD offert par un quelconque PC Impact ou autre magazine qui vous donne des logiciels obsolètes gratuitement. Or on sait que le flash, ben c'est pas top pour l'accessibilité. Sans compter que ça ne permet même pas d'indexer correctement la page dans les moteurs de recherche. La vidéo se lance toute seule, on peut pas l'arrêter, la page d'accueil met trois plombes à charger... j'en passe et des meilleures. En bref, moins pratique que ce site, tu meurs. Je suppose qu'aucun des supporters de Ségolène n'a de problèmes de vision, ni de connexion lente, aucun n'a Linux sans flash etc. Magique. Heureusement, les pages générées avec Joomla sont conformes au standards, elles...

Un CMS (Content Management System) libre mais...

Oui, parce que le point positif du site, c'est l'utilisation d'un CMS (gestionnaire de contenus) Open Source. Le site est construit avec Joomla, qui bénéficie d'une communauté active et dégourdie. Bref, je dirais, c'est un bon point. Voire un très bon point. En plus, un CMS, c'est pratique pour ce genre de site. Capture d'écran du site http://desirsdavenir.com - 16 septembre 2009 Voilà cependant qu'en regardant le pied de page, je tombe sur cette mention : 'Joomla template created with Artisteer'. Je vais voir. Le site d'Artisteer dit :

With Artisteer you can instantly create your own great looking, unique Joomla templates without technical skills or learning Dreamweaver, Photoshop, HTML or CSS. Avec Artisteer, vous pouvez créer instantanément des templates très beaux et uniques, sans disposer d'aucune compétence technique et sans avoir besoin d'apprendre Dreamweaver, Photoshop, HTML ou CSS. '

Ah ben voilà la réponse à toutes mes questions ! La personne qui a élaboré le site n'a probablement aucune compétence technique, ni en HTML, ni en CSS...

Le prix

Faisons le calcul.

  • Flash 5 dans un DVD gratuit : 3,50 € (prix du magazine)
  • Joomla : Open Source et téléchargement gratuit : 0€
  • Fond d'écran Vista : 0€ (ça pourrait devenir carrément plus si le site de fonds d'écran demande des royalties :))
  • Artisteer : 130$, soit environ 88 € pour la version toutes options comprises
  • Hébergement : allez au pif, on va dire 1000 € pour l'année
  • Temps passé : je dirai environ 2 jours (parce qu'à ce niveau de non-professionalisme, ça doit prendre du temps de mettre un site comme ça sur pied) : 1200 € (chuis vraiment sympa) ou trente secondes, si l'on en croit ce fabuleux générateur de sites
  • TOTAL : 2291,50 €
  • Prix apparemment payé 41860 €

Je vous laisse méditer.

Ce qui me tue, dans cette histoire, c'est que dans un monde où tant de belles choses sont disponibles librement, on arrive à faire un truc (je vous dis, j'ai du mal à l'appeler site) aussi ... minable (ah non, y'a pire, voir ici). Belle image que nous donne Madame Royal. Ou alors, comme je l'ai lu dans quelques commentaires, c'est un buzz, le vrai site clinquant sortira dans quelques jours. Si c'est le cas, pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. ;-) Sinon, ben on est vraiment dans le web...0.1, max.

Ah ben tiens, j'ai pas le temps de finir ce billet que le site a changé. De mieux en mieux. L'en-tête (le truc de Vista) est maintenant le machin informe que vous pouvez voir sur l'image suivante, et dont le bouton "cliquez ici"... n'est pas cliquable. no comment.Capture d'écran du site http://desirsdavenir.com - 16 septembre 2009

jeudi 2 juillet 2009

Wikibu, rating Wikipedia articles on statistical information

I just discovered this great tool called Wikibu. Wikibu is an initiative and research project form the Zentrum für Bildungsinformatik of the Pädagogischen Hochschule PHBern in Switzerland. It is only available for the German Wikipedia, but it looks promising.

The principle is quite simple (well, it might be technically difficult, but that's another story): its goal is to rate the potential quality of Wikipedia articles on a few objective markers, including: Wikibu, ratings for the Michael Jackson article

  • Number of visits
  • Number of authors having participated to the construction of the article
  • Number of backlinks within Wikipedia
  • Number of sources used in the article [1]

It also takes into account whether the article is being heavily worked on, and if the discussion page is being used, which allows to see if the topic is either "hot in the news" or maybe "heavily discussed" due to disagreements. It also takes into account the ratings given by the Wikipedia Community (good article - lesenswert- or a featured article - exzellenter Artikel). Wikibu also lists the different authors of the article, assessing their participation in writing it.

Finally, it lists the necessary links to the different pages of the article (discussion, history) and a link which prompts to work on the article, as an incentive to make it better.

Wikibu is meant to be a tool for education. It does not pretend to be able to rate the quality of the content, but rather aims at giving a few pointers as to what makes a potentially good article in Wikipedia. Based on statistical analysis, it provides a good starting point to evaluate the content and most important, gives a good overview of how an article is built, taking into account the most symptomatic pieces of the community process and making them clear for readers who might not know where to look for discussion or authors.

I am looking forward to seeing it extended to other wikipedias, I think it can help both the readers and the contributors to look at Wikipedia in a different way.

See below the ratings on the article "Dolphin" in the German Wikipedia.

wikibu_screenshot.png

Notes

[1] The illustration shows the ratings of the Michael Jackson article on the German Wikipedia, article which, at the time of this post, is highly "newsworthy".