notablog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Communication(s) et jeux de mots › 366 réels à prise rapide

Fil des billets

vendredi 29 juin 2012

29 juin - 7/366 - Aujourd'hui tout le monde ne dit pas merci.

Aujourd'hui tout le monde ne dit pas merci. Moi, si. En ce dernier jour d'école, je dis merci. À vous, Madame, qui vous êtes occupé de ma fille pendant une année scolaire et l'avez rendue plus grande, plus belle, plus forte, plus prête. Merci en particulier de ce geste de tous les matins, lorsque vous vous agenouillez pour regarder dans les yeux nos enfants qui sans vous ne verraient du monde que des jambes.

lundi 7 mai 2012

6 mai - 6/366 - Aujourd'hui pour de semblant

Aujourd'hui on ferait comme si tout allait bien, comme si ma tête s'était remise de cet état second de malade qui m'accompagne depuis dix jours. Aujourd'hui pour de semblant on dirait "tout va bien" et on continuerait à vivre comme si de rien n'était parce qu'après tout, je ne suis que malade, pas morte, ou un truc pire.

mardi 17 avril 2012

17 avril - 5/366 - Aujourd'hui chaleur de

Le printemps s'est acoquiné avec l'hiver et à eux deux ont créé une nouvelle saison. Lumière de printemps et chaleur d'hiver. Il fait moins quelque chose mais le soleil brûle les yeux par le biais du vert tendre des feuilles nouvelles.

mardi 10 avril 2012

10 avril - 4/366 - Aujourd'hui tout ce qui brille

Vu le temps qu'il fait dehors, la seule chose qui brille et brille fort, ce sont les yeux de mon fils quand il dit le mot qu'il a appris ce week-end (Pâques oblige) : "Gouca". Qui veut dire chocolat. Ça change de "Auto" (à prononcer Aouto, à l'allemande) qui a été son unique leitmotiv depuis trois semaines.

samedi 24 mars 2012

24 mars - 3/366 - Aujourd'hui super héros

Aujourd'hui j'ai rêvé que je refaisais le monde.

jeudi 22 mars 2012

22 mars - 2/366 - Aujourd'hui le bien le mal

Parfois, ma fille ment. Ou plutôt, parfois, ma fille m'a menti. Ou plutôt, parfois ma fille ne sait pas encore très bien faire la différence entre ce qui est bien (dire la vérité) et ce qui est mal (raconter des craques). Et du coup je ne sais plus distinguer ce qui est bien (la croire si elle dit vrai) de ce qui est mal (la gronder alors qu'elle dit la vérité). C'est ce que je trouve de plus difficile, dans le boulot de parent. Inculquer la justice, et l'honnêteté.

mercredi 21 mars 2012

21 mars 1/366 - Aujourd'hui ce qu'il en restera dans un an

Dans un an il ne restera absolument rien de ces bleus qui ornent l'un l'oreille de ma fille (un bleu sur l'oreille, une prouesse, fait par une balançoire) et l'autre le front de mon fils (un bel oeuf, il est bien tombé, le sol était dur). Rien que les photos que j'ai prise pour la postérité et ces quelques mots (moins de cent) qui rappellent que l'humain est fragile.