Aujourd’hui s’évaltonner (Prendre un ton dégagé, s’émanciper)

C'est avec la conscience évaltonnée que j'écris ce billet. Quoi de plus évaltonné finalement que de se défaire de la contrainte dans le cadre d'un exercice dont le but est la contrainte ? S'évaltonner est le mot d'hier. J'ai une excuse bien sûr, une excuse de taille. J'étais en vadrouille. En vadrouille de coeur, en vadrouille de mots, en vadrouille de sens (les cinq). J'ai senti battre mon sang au son de la basse, vibrer mes cils au poids de mes larmes, grandir mon coeur au son des mots et du partage. Émancipée, j'ai laissé derrière moi les rôles, les devoirs, pour me retrouver. Quel bien fou !