notablog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Communication(s) et jeux de mots › obsolètes à prise rapide

Fil des billets

jeudi 24 octobre 2013

Obsolètes - Aujourd’hui boniface

Aujourd’hui boniface (Se dit d’une personne d’un caractère bénin, crédule, presque jusqu’à la niaiserie)

Il aura fallu un réveil au carillon douloureux (qui, vraiment, aime se réveiller avant l'heure ?), quelques coups de couteau aiguisé et ceux, désordonnés, d'une hache qui arrache au rêve ses filaments de nuages d'argent pour que je me réveille. J'ai appris une chose : La chance n'est que ça, de la chance. Et toutes les statistiques le disent, parfois elle t'échappe, la chance. Quelle boniface je fais, qui ai cru qu'elle resterait mon alliée par delà vents et marées, ou tout simplement, au fil du temps.

lundi 5 août 2013

Obsolètes - Aujourd’hui aboucher

Aujourd’hui aboucher (Mettre face à face, en conférence)

Aboucher mon moi avec mon moi-même. Tout un programme. Que j'entreprends avec circonspection et cependant une paix intérieure jusque là jamais connue. Merci mon amie.

dimanche 30 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui tissure

Aujourd’hui tissure (Liaison de ce qui est tissé)

Ce n'est pas tant la texture que la tissure qui retient l'attention. La façon dont les fils se croisent et se décroisent pour former un motif inconnu jusqu'alors. Dessus dessous dedans dehors. Je suis faite de ces étoffes mais jamais l'ouvrage ne m'a fascinée à ce point. L'amitié est une belle toile.

samedi 15 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui battologue

Aujourd’hui battologue (Écrivain qui se répète)

Depuis que j'ai commencé mon défi d'écrire une lettre tous les deux jours en moyenne, je m'étonne du fait de n'être pas tombé dans le travers du battologue. Mes lettres peuvent parfois raconter la même chose, mais aucune ne se ressemble dans la narration d'un même fait. Et même, j'irai jusqu'à dire que je me suis à peine répétée. Exercice concluant et hautement satisfaisant.

vendredi 14 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui tantinet

Aujourd’hui tantinet (Une très petite quantité)

Certaines personnes ne savent pas écouter, ou plutôt, ne savent pas entendre, ce qui m'énerve un tantinet. Parfois cependant, je crois que certaines choses passent tout simplement bien au dessus de la faculté de perception de ces certaines personnes. Cela, en revanche, est un sujet d'observation ma foi fort intéressant.

mardi 11 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui forligner

Aujourd’hui forligner (Dégénérer de la vertu de ses ancêtres)

M'est avis que je forligne et que mes ancêtres étaient bien plus braves et travailleurs que je ne le suis. Certainement moins procrastinateurs, aussi.

lundi 10 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui endosse

Aujourd’hui endosse (Toute la peine, toute la responsabilité de quelque chose)

Je porte l'endosse de ma procrastination. Je garde par devers moi toutes ces choses que je dois (même pas devrais) faire et que je ne fais pas. Toutes ces choses qui m'encombrent la tête et lentement me tirent vers le fond. Le fond de quoi ? Telle est la question. Il y fait juste un peu plus noir et un peu plus triste et surtout, on s'y ronge les ongles.

mercredi 5 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui tarabuster

Aujourd’hui tarabuster (Importuner, contrarier par des interruptions fréquentes, du bruit, des discours à contretemps)

Il est un point du travail de mère que j'ai du mal à vivre. Celui de l'enfant qui tarabuste et fait dérailler le cours de la pensée. Les enfants n'ont pas la même linéarité temporelle que les adultes. Ils aprennent en grandissant la patience et certainement y-a-t'il des familles où les enfant n'ont pas droit de cité, mais parfois on voudrait qu'à huit, cinq ou trois ans ils vivent déjà leur vie et nous laissent vivre la nôtre, tout au moins le temps de tisser certaines toiles au fil d'une conversation.

dimanche 2 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui maroufle

Aujourd’hui maroufle (terme de mépris qui se dit d’un homme grossier)

Oh les maroufles ! France 2 arrête Taratata, après l'avoir relégué au fin fond du PAF. Je ne sais pas si cette pétition peut aider, mais bon, je l'ai signée.

Taratata ce sont des moments de musique extraordinaires, des duos improbables et des découvertes à n'en plus finir. J'y ai découvert ça et rien que pour des trucs comme ça, ça vaut le coup.

samedi 1 juin 2013

Obsolètes - Aujourd’hui frusquin

Aujourd’hui frusquin (Ce qu’on a d’argent ; l’avoir en général)

Je trouve mon frusquin parfois bien maigre et puis je regarde autour de moi et me dis que quand même, je devrais avoir honte de me plaindre alors que d'autres...Bien sûr je ne manque de rien et même si j'aurais bien moins de rouge là tout de suite chez Monsieur ma banque, j'ai un gâteau sur ma table au goûter. Pourtant voilà là un point de philosophie auquel je n'ai jamais cru : "le malheur des uns fait le bonheur des autres". Bien sûr pris au premier degré, si je trouve un billet de 100 qu'un autre a perdu, peut-être l'adage est-il vrai. Mais je n'ai jamais cru que se rassurer ou se consoler en pensant à plus triste ou plus mal lotti que soi aidait vraiment à "relativiser". Ce doit être mon égoïsme ambiant.

vendredi 31 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui rifler

Aujourd’hui rifler (Écorcher. Piller, voler)

Il semblerait que les banques de la place de Francfort aient eu peur de se voir rifler aujourd'hui. En sortant du parking je me suis trouvée sans monnaie et tous les distributeurs alentours étaient condamnés (spécialement aujourd'hui vendredi 31 mai). J'ai dû faire trois banques avant de pouvoir trouver un automate qui daigne me donner un billet et ce faisant rencontré une dizaine de personnes qui comme moi erraient à la recherche de l'automate magnanime. Je pense que c'était à cause de #bloccupy.

jeudi 30 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui rôlet

Aujourd’hui rôlet (Petit rôle ; ne se dit figurément que pour signifier la vie, le rôle de chacun)

Les dernières semaines ont été riches en émotions. Difficiles à exprimer, difficiles à mettre en mots. un point commun en revanche, dans beaucoup de nouvelles rencontres, la vitesse étrange à laquelle ces personnes sont passées d'un rôlet à un vrai rôle, l'un de ceux que l'on n'oublie pas de sitôt. J'aime.

mercredi 29 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui pasquin

Aujourd’hui pasquin (Méchant diseur de bons mots)

J'aurais envie d'être pasquine aujourd'hui, de trouver les mots justes pour faire mal. Peut-être simplement parce que j'ai un peu mal. Et peur. Mais ce n'est qu'une envie, qui passera, j'espère.

lundi 27 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui florès

Aujourd’hui florès (Se livrer à une démonstration brillante. Réussir d’une manière éclatante, se faire remarquer par sa dépense, être à la mode)

L'hiver fait florès depuis maintenant...oh, je ne compte plus les jours (seraient-ce des mois ?). Mais je finis par compter les heures. J'ai besoin (et envie) de soleil, de chaleur, de quelque chose de physique. De sentir autre chose que le parfum (au demeurant fort agréable) de la terre mouillée. Besoin de lumière, surtout. Ceci dit, je remercie l'hiver de son aide à la conduite de conversations faciles, hiver briseur de glace qui permet à chacun d'alimenter des conversations qui parfois ne pourraient l'être qu'à grand peine. Et puis en fait, là tout de suite, j'ai plein de soleil dans le coeur. Mais quand même. Un petit hâle ne serait pas de trop.

samedi 25 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui malévole

Aujourd’hui malévole (Qui a de mauvaises intentions)

Je crois être plutôt gentille, dans mon genre. Mais aujourd'hui, à attendre mon homme qui a trouvé le moyen de rater son avion hier soir pour revenir ici (alors que je devais partir à Berlin ce matin), je me sens plutôt malévole. Je me demande à quelle sauce de rage et de cris et de colère je vais bien pouvoir le manger quand il va arriver par le premier avion disponible, à 18.00 ce soir (!). En attendant, je vais aller au cirque.

jeudi 23 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui piaffe

Aujourd’hui piaffe (Faste, ostentation, vaine somptuosité en habits, en meubles, en équipage, pour attirer l’attention sur soi)

Ce matin j'étais garée entre une Jaguar et une BMW X5. J'habite dans une ville riche. Si riche que je connais maintenant toute la gamme des Mercedes SLK (équipage dont je tiens à dire que je ne connaissais même pas l'existence il y a 5 ans), que je maîtrise la Porsche comme aucune autre et que les Audi n'ont plus de secret pour moi. Tous les matins en conduisant ma fille à l'école je passe devant un garage Jaguar/Aston Martin. Je suis si déformée par l'ostentation qui règne ici en matière de voitures que je me suis trouvée un jour à Berlin dans un taxi pensant "Tiens, les voitures sont bizarres ici.", pour quelques jours après me rendre compte en revenant que le "bizarre" était que les voitures à Berlin étaient "normales", de toutes les tailles et de tous les modèles. Ici, le choix de la voiture se fait surtout pour la piaffe (sauf la mienne, bien sûr, un Citroën Berlingo très joli).

mardi 21 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui pasquille

Aujourd’hui pasquille (Plaisanterie grossière, insultante)

On ne connaît jamais les gens que l'on croit connaître. J'ai fait l'expérience aujourd'hui de découvrir (ou d'approfondir ?) une facette de quelqu'un que j'aimais bien (l'usage du passé en dit long) et qui par des pasquilles a réussi à me faire douter de l'affection que je lui portais. L'humour est un art difficile, qui lorsqu'il ne passe pas peut engendrer de vraies remises en question d'une relation, voire même d'une amitié. À méditer.

lundi 20 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui salauderie

Aujourd’hui salauderie (Acte, parole de salaud)

Je ne vous dis même pas combien de salauderies j'ai pu formuler in petto à l'encontre de la pluie incessante, de mes voisins riches et radins, de mon homme lent, de mes enfants bruyants, du ciel couvert, de la terre détrempée, de mon téléphone toujours déchargé, de ma banque toujours rouge, des trèfles à trois feuilles qui n'en ont pas quatre, du printemps absent. Bref, aujourd'hui, j'étais énervée.

dimanche 19 mai 2013

Obsolètes - Aujourd’hui faufiler

Aujourd’hui faufiler (Introduire)

100pesos_1euro.jpgCette pièce qui gît au coin de la tablette de ma salle de bain est une pièce de cent pesos chiliens (soit 0,16€) que J'ai retrouvée il y a quelques jours dans la rainure caoutchouc du lave-linge. Ces pièces là ressemblent étonnament aux pièces de un euro[1]. Je m'en suis servi pour les caddies, et peut-être en ai-je faufilé par mégarde une ou deux dans un parcmètre ou l'autre, mélangées qu'elles étaient avec ma petite monnaie.

Note

[1] L'image n'est évidemment pas à l'échelle. Source: Wikipedia anglophone - Chilean coins et Common face of one euro coin

Obsolètes - Aujourd’hui ébaudi

Aujourd’hui ébaudi (Mis en allégresse)

Ce printemps qui ne vient pas, ou plutôt cet hiver qui s'attarde, fait qu'il est devenu rare de voir déambuler dans les rues et se promener sur les routes ceux que les locaux appellent les "waldscheisser" (pas sûre de l'orthographe), ou les gens qui ch**** dans la forêt. En gros les citadins venus chercher dans le vert du Taunus la dose de chlorophylle qui leur manque au pied de leurs tours grises et qui, ébaubis, se baladent sur les chemins en regardant le ciel qui leur paraît immense.

- page 1 de 2