notablog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - 9 mois

Fil des billets

lundi 7 janvier 2008

Je n'ai jamais vraiment joué à la poupée

Je n'ai jamais vraiment joué à la poupée, mais là, je dois avouer que c'est l'impression que tous ces tout petits habits me donnent. Le père Noël nous a gâtés, mères, tantes et famille en grand aidant, en nous donnant des dizaines de petits bodies, barboteuse, grenouillère et autres bonnets minuscules, achetés ou tricotés. Tenir dans ses mains une taille 50 relève de l'épreuve de la foi. Qui peut croire qu'un humain est jamais si petit qu'il tient dans la paume de ma main ouverte ?

Et pourtant, à moins d'un géant (ce dont nous ne doutons d'ailleurs pas), il faudra bien en passer par ce stade minuscule. C'est d'ailleurs ce qui m'a toujours fascinée chez les hommes (et chez les mammifères ?) : que l'on arrive à faire un être fini. Quatre membres, des ongles, 10 doigts... tout cela en miniature, mais tout est là dès le début, ou presque (manquent quoi ? Quelques cheveux, des dents ? la parole ?).

Je me sens comme retombée en enfance avec mes tous petits habits et à la fois vieillie de quelques années... on va avoir un bébé. Dans trois semaines. Oups.

mardi 4 décembre 2007

Le jour où tu sens

Bon, bien sûr, cela fait longtemps que je sens Tuinkel danser sa danse tour à tour ballet et rock'n'roll dans mon intérieur jusque là plutôt calme. Mais depuis quelques jours, c'est moins diffus. Outre le fait que Tuinkel prend de plus en plus de place, il est aussi plus précis dans les coups qu'il porte. Un coup de main histoire de dire "Coucou, je suis là". Un coup de pied pour protester contre... rien, en fait, il donne normalement du pied quand je suis particulièrement calme (genre, quand j'essaie de m'endormir). Et sa tête sur ma vessie. Oui, désolée du peu sexy, mais si j'ai une plainte à formuler à Dame Nature, c'est qu'elle aurait pu réfléchir les plans du premier appartement de Tuinkel en gardant en tête ergonomie et paix de la propriétaire. Il semble que Tuinkel ait décidé que son oreiller préféré serait ma vessie. Moyennement agréable, si je peux me permettre. Je ne suis même pas sûre que ce soit si confortable que ça pour lui. Encore heureux que le bail soit à durée limitée.

Ceci dit, le sentir bouger, c'est magique. Je regarde parfois mon ventre plein de creux et bosses qui bougent au gré de sa danse ethnique et je me dis que c'est quand même fou, qu'un futur quelqu'un puisse vivre là dedans. Le mieux, dans cette histoire, c'est que le fait qu'il bouge me permet de partager ses mouvements avec l'homme et mon entourage.

Par ailleurs on m'a dit que les enfants qui bougeaient beaucoup pendant la grossesse étaient calmes une fois nés. J'espère sincèrement que Tuinkel va hériter du sommeil de ses parents...

mercredi 15 août 2007

J'arrive plus à me plier

Bien que cela ne se voit pas encore vraiment, je vous promets que moi je le sens.

Lire la suite...

mardi 10 juillet 2007

Deux bras, deux jambes

Et il danse la Samba.

Lire la suite...

mercredi 27 juin 2007

A toute chose malheur est bon

Je n'ai qu'une idée en tête, ces jours-ci, ou plutôt, qu'une idée à l'estomac. Me débarrasser de ces nausées.

Lire la suite...

mardi 26 juin 2007

Deux jours de répit

Le week-end dernier (enfin, avant-hier quoi) je suis allée en France à une fiesta organisée par ma soeur.

Lire la suite...

mardi 19 juin 2007

Le jour où tu vois

La fois d'avant, on n'avait rien vu, mais on ne savait pas ce qu'il y avait à voir.

Lire la suite...

lundi 4 juin 2007

Et parfois, j'aimerais bien que l'on m'oublie

Depuis deux jours, j'ai des vapeurs et des nausées.

Lire la suite...

dimanche 3 juin 2007

Parfois j'oublie

Trois jours à Copenhague, loin de la routine et du home sweet home. Ca permet de tester les nerfs et la volonté.

Lire la suite...

lundi 28 mai 2007

Jour un (le jour où tu découvres)

Ce matin, quand même, après potentiellement 10 jours de retard, j'ai refait le test. Confirmation.

Lire la suite...